Images de collégiens - Daniel Bouillot

19 mar 2014

  Projet Éducation à l’image en Europe 

La ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, souhaite expérimenter le dispositif d’éducation à l’image de CITIA pour le développer en Europe.


C'est lors de son passage au Festival d'Annecy 2013 qu'Aurélie Filippetti s'est intéressée à ce dispositif d’éducation à l’image.
Annecy étant jumelée avec Vicenza en Italie, c’est dans cette ville que le dispositif est testé cette année, au cœur de classes de CE2 et CM2. Sa finalité est de permettre aux élèves et enseignants de réaliser un court métrage d’animation sur iPad, épaulés par Daniel Bouillot, délégué formation & recherche de CITIA, et une intervenante spécialisée dans ce type de projet.

L’expérimentation de ce dispositif se compose de 4 phases :

  • Préparation : présentation du projet aux différents acteurs, inventaire des ressources, planification des étapes, définition des objectifs. Rencontre et initiation des enseignants à l’image animée et au processus de création.
  • Conception : les enseignants et élèves imaginent une histoire, ses personnages, son décor, ses éléments sonores, ses formes de réalisation. Au final, ils livrent un storyboard complet, avec l’aide de CITIA s’ils le souhaitent.
  • Réalisation : Daniel Bouillot et l’intervenante se déplacent en Italie pour finaliser la préparation du projet, le tourner et le monter au sein des classes.
  • Ouverture : distribution locale (écoles, parents) des DVD contenant les films réalisés, intégrés également sur le DVD des films des écoles annéciennes. Bilan de l’expérience.

Si ce dispositif expérimental fonctionne, le projet Éducation à l’image en Europe pourra ainsi être développé dans d’autres villes européennes.


Commentaires