Éducation à l'image - Photo : G. Baché/CITIA

5 fév 2020

  De Saint-Martin-Bellevue à Ouagadougou 

La classe de CP de l’école élémentaire de Saint-Martin-Bellevue, accompagnée par CITIA, entame une correspondance avec des élèves de Ouagadougou au Burkina Faso.

Si CITIA a une mission de formation et d’éducation à l’image animée destinée au jeune public, la structure a aussi pour but de promouvoir l’animation, notamment en organisant le Festival international du film d’animation d’Annecy. Et cette année, c’est l’animation issue du continent africain qui y sera à l’honneur.

C’est ainsi qu’est née l’idée de partager ces deux cultures à travers un film d’animation, grâce à une correspondance entre les élèves de l’école élémentaire de Saint-Martin-Bellevue et ceux de l’école primaire Nong-Taaba "B", qui en langue mooré signifie "cultivons l’amour". Le réalisateur burkinabé Wilfrid Paré accompagnera les élèves de Ouagadougou au cours de ce projet.

Celui-ci s’articulera autour des différentes saisons, l’occasion d’exposer de part et d’autre ses spécificités. Après plusieurs mois de préparation, les élèves de la classe de CP de Saint-Martin-Bellevue viennent ainsi de tourner leur première séquence, sur le thème de l’automne, en utilisant la technique du papier découpé.

Éducation à l'image

L’équipe en charge de l’éducation à l’image animée chez CITIA était présente pour encadrer le démarrage de ce projet. La classe est désormais prête à poursuivre la réalisation du projet en autonomie !

Commentaires