Photo intervenant Frédéric Miguel - CITIA

10 nov 2020

  Portraits d’intervenants n° 2 

Il y a quelques mois, CITIA vous présentait deux intervenants assurant les dispositifs d’éducation à l’image auprès des élèves pour les initier à l’animation.

En mars, CITIA vous avait proposé de découvrir deux intervenants : Margaux Duchêne, illustratrice, et Julien Dehavay, animateur 2D/3D. Sollicités par CITIA, dans le cadre de sa mission d’éducation à l’image animée et de la mise en place de dispositifs pédagogiques, ils interviennent auprès des élèves, de l’école primaire jusqu’au collège, afin de leur apprendre à décrypter les techniques de l’image en mouvement.

Aujourd’hui, CITIA vous propose de découvrir deux nouveaux "travailleurs de l’ombre" !

Frédéric Miguel
Sound designer
  • Qui êtes-vous et pourquoi faites-vous de l’animation ?
Passionné de musique, j’aime transformer les sons et jouer avec la matière sonore pour lui donner une texture originale… Modeler des bruits et leur sculpter une autre identité…
J’ai pu mettre en scène des environnements sonores pour le théâtre, la danse, et composer pour des films, des pubs, divers sites et BD-ROM…
J’ai la chance de partager cet univers musical avec des élèves de tous âges lors de formations que je propose dans divers domaines comme la musique et le cinéma d’animation.
Le design sonore dans l’animation permet de tout inventer sans limite.
  • Mon film d’animation culte, c’est…
C’était d’abord Goldorak et Chapi Chapo… Puis Numéro 9, L’Ours Montagne, Robots, Coco, Epic, Horton, Paddington et aussi de moins grosses productions découvertes au Festival d’Annecy, comme Mune, le Gardien de la Lune, Fantastic Mr. Fox, Jack et la Mécanique du cœur ou Le Fil de la vie… Il y en a tellement, je suis addiiiiiiict.
  • Si je pouvais être dans la peau d’un personnage de dessin animé, ce serait…
Albator le lundi, Actarus le mardi, Spiderman le mercredi, Peter Pan le jeudi, vendredi Tarzan et Mowgli le samedi pour jouer de la musique avec Les Aristochats tout le weekend.
  • L’instant magique : partager un verre avec mon mentor en cinéma d’animation. Je choisis…
Les rencontres lors les Work in Progress du Festival d’Annecy avec Leiji Matsumoto ou Mathias Malzieu.

Sigrid Coggins
Artiste plasticienne
  • Qui êtes-vous et pourquoi faites-vous de l’animation ?
Être artiste plasticienne 360 englobe mon intérêt pour toutes les techniques permettant de créer de nouveaux mondes tout en les abordant avec leur potentiel d’hybridation.
Le coup de foudre avec l’animation a eu lieu pendant mon adolescence lors de ma toute première séance au Festival international du film d’animation d’Annecy.
Cette révélation de la magie animée (Une tragédie grecqueLes Possibilités du dialogue, Tango) s’est ajoutée à des passions préexistantes : la bande dessinée et la lecture. Ah, les Rubriques-à-brac de Gotlib ! Et les nouvelles d’anticipation de la collection poche Histoires de !
Durant mes études universitaires en communication et en nouvelles technologies, je me suis spécialisée en réalisation audiovisuelle, puis en communication visuelle et informatique à Genève et Lausanne.
C’est dans ce contexte que j’ai commencé à réaliser des films hybrides, mêlant prises de vue vidéo et animation, puis en 3D.
J’ai ensuite immédiatement choisi la forme de l’installation pour développer des créations invitant toujours les visiteurs à être "spect-acteurs".
Depuis lors, j’ai poursuivi sur cette voie, celle de l’hybridation, avec au cœur de mon travail de plasticienne, le jeu sur les frontières qui séparent pour en faire des frontières qui réunissent.
  • Mon film d’animation culte, c’est…
Alors ça, c’est trop dur ! Bon, OK : Ryan de Chris Landreth.
  •  Si je pouvais être dans la peau d’un personnage de dessin animé, ce serait…
La Linea ! J’adore la question du rapport de l’œuvre à son créateur.
  • L’instant magique : partager un verre avec mon mentor en cinéma d’animation. Je choisis :
Norman McLaren. L’expérimentation au service de la magie, l’expérimentation toujours recommencée, tout est là.

D’autres portraits chinois d’intervenants sont encore à découvrir dans les semaines à venir : Théo Cibrario (animateur 2D/3D), Loran Gouy (réalisateur), Gaël Abegg Gauthey (artiste/designer) et Florent Pitiot (sound design).
 
Restez connectés pour les découvrir !

Commentaires